Déjouer son sort a des conséquences.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toshiro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toshiro
Admin
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 19
Logement : Chambre du lycée.

MessageSujet: Toshiro.   Lun 2 Juin - 13:09



Toshiro

 

Informations

Nom Complet :: Toshiro.
Surnom :: -
Date de Naissance ::  6 juin 1998.
Nationalité ::  Inconnu.
Orientation Sexuel ::  Hétéro, mais ne penses pas du tout à l'amour actuellement.
Signes Particulier ::  Cheveux blancs.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum :: White & Aki !
Comment le trouve-tu :: Hawnlesque.
Tes disponibilités :: Hawn / Hawn.
A-tu lu le règlement,
si oui la preuve ::
 "Goldman" ? e_e
Autre ::  Invité, t'es hawn =)

Physique
Toshiro est un jeune homme âgé d'actuellement seize ans. Si vous le voyez dans la rue, je vous garantie qu'il ne passera pas inaperçu. Notre jeune héros a pour couleur de cheveux le blanc, ce qui est, à son âge, unique ou du moins, très rare. Du haut de son mètre quatre vingt, il vous regarde d'un air qui peut paraître froid, mais rassurez vous, il est seulement peu confiant en ses capacités et veut d'abord vous connaître avant de faire preuve de sympathie à votre égard.

Le jeune homme est souvent vêtu de sa chemise blanche qu'une personne lui avait offerte. Dans ses vêtements favoris, nous comptons aussi son pantalon gris de taille M qui lui arrive exactement au début de ses chaussures qui sont elles même assorti à son ensemble. Derrière les apparences d'un garçon au physique peu imposant, il s'entraîne aux exercices physique pour se muscler car il estime qu'il n'est pas très fort.

Le pouvoir qu'il a obtenu malgré lui lui a offert de nombreux changement au niveau de son physique car le don de l'imagination ne requière aucune force physique ce qu'il pallie avec un entraînement régulier. Il a aussi un katana qu'il n'a pas souvent sur lui mais qu'il a appris à manier depuis sa plus tendre enfance.

L'homme au pouvoir mystérieux est né dans un pays assez froid, c'est donc pour cela qu'il a une couleur de peau clair, ceci explique cela n'est ce pas ? Vous remarquerez aussi qu'il ne bronze pratiquement jamais, même sur l'île où il réside actuellement ce qui est assez étrange.
Caractère
Toshiro est un jeune homme très lunatique. Parlons en donc. Tout d'abord, il est t à toujours été considéré comme le garçon gentil et souriant de ses précédentes classes. Comme tous les jeunes de son âge, il a des problèmes personnelles, des remises en questions, et c'est celles ci qui lui font souvent perdre sa bonne humeur.

Le jeune héros est un garçon fort généreux, partageur. Pour lui, c'est sa normalité de partager ce qu'il a, et ce que ce soit. On lui fait souvent remarquer que c'est une personne trop curieuse sur les bords, mais ne vous méprenez pas, si Toshiro est curieux c'est seulement qu'il s'inquiète facilement pour les autres et non pour avoir des informations compromettantes à votre égard.

La naïveté de notre héros est peu être une de ses plus grandes faiblesses, il est donc crédule. Bien évidemment, il ne l'est pas avec tout le monde. Toshiro est très loyal aussi, il prendra toujours parti des personnes qu'il aiment, même quand elles ont tord, c'est bête mais c'est ainsi. Il est parfois rancunier avec les personnes qu'ils aiment, et très susceptible, mais si vous lui donnez ou lui dites quelque chose de bien, il s'en souviendra aussi !

Le jeune homme est timide avec les inconnus mais énergique et plein de bonne volonté avec ses camarades, il fait donc un garçon social, ce qui est un point positif ! Mais bon, être trop volontaire peut aussi être un défaut... Enfin bon, Toshiro a un côté stratégique assez développé, mais n’ayez crainte, il n'est pas du tout calculateur au niveau relationnel, loin de là.

Histoire
Je me présente. Je suis Toshiro, Toshiro tout court. Je tiens à préciser que je ne suis pas un orphelin et que j'ai même eu la chance de connaître mes parents, très peu, certes, mais quand même. Ma mère est une femme très aimable et généreuse, mais elle ne roulait pas sur l'or, elle roulait sur rien. Mon père était quelqu'un de très charismatique d'après ma mère, elle l'aimait beaucoup. Il avait beaucoup d'argent, mais n'était jamais à la maison, il était toujours à l'étranger. Je tiens à vous préciser que mon père ne devait pas beaucoup tenir à ma mère, il ne lui avait jamais donné d'argent, nous nous sommes toujours débrouillé.

Son nom était Asuna. Oui, un prénom peu commun pour avoir vécu en France. Je pense deviner que  ma famille devait avoir des origines japonaises mais ma mère ne m'en avait jamais parlé, je ne le saurais donc jamais. Pourquoi je parle au passé ? Simplement parce que ma mère n'appartient plus à ce monde. Pourquoi ? Vous ne tarderez pas à le savoir.

Durant mon enfance, j'étais souvent victime de xénophobie, on m'appelait « L'Étranger ». Au début, j'avais horreur de ça, mais au fil des années, à l'exception de ma mère et mes professeurs, on m'appelait toujours l'étanger. Dès lors, j'ai perdu toute confiance en moi. Mais, ce surnom avait un bon côté que je mis du temps à comprendre. C'était mon meilleur ami, qui venait d'Italie, Paolo qui me l'avait fait comprendre : « Toshiro, si tu es un étranger, sache que tu as deux cultures, donc tu sais beaucoup plus de choses que ses débiles ! ». Oui, lui aussi on l'appelait l'étranger, c'est ce qui nous a rapproché je pense.

Un accident tragique vint frappé sa vie en classe préparatoire, il avait seulement sept petites années quand la mort frappa sa mère. Son père lui aussi en long voyage l'avait donc laissé seul. C'était donc ma mère qui recueilli cet enfant, Paolo, qui était aussi mon meilleur ami. Sept ans passèrent et Paolo était toujours à mes côtés, dans la même classe, dans la même maison. Je le considérais comme mon grand frère, je l'admirais vraiment, il avait seulement un an de plus que moi mais bon...

Le jour de l'anniversaire de Paolo, le quatre janvier, un problème intervenu dans ma vie, le pire des problèmes que l'on pouvait avoir. J'avais soudainement éveillé un « pouvoir ». Personnellement, Paolo trouvait ça super, moi aussi, mais j'avais peur de la réaction de ma mère qui était surprotectrice. Quand elle le sut, elle se mit à simplement à pleurer, puis à me dire que je devais le cacher à mon père. Pourquoi ? Il n'était jamais là de toute manière. Tout comme le meilleur ami de Paolo. La dernière fois que je l'ai vu, il était devant moi, par terre, et j'avais du sang plein les mains, mais Paolo m'avait affirmé que c'était seulement une pièce de théâtre, mais je ne sais plus du tout ce qui s'était passé, c'est étrange. D'ailleurs le lendemain j'étais allé à l'hôpital, et sois disant, j'avais passé la nuit dans une chambre de réanimation, mais bref, je pense pas que ce soit important.

Nous étions en vacances d'été, j'allais passé en seconde générale. Je partais avec Paolo chercher les résultats de mon brevet, mais ce jour là fut le pire jour de ma vie. Je l'ai simplement enfoui au fond de moi, vous montrant encore et toujours se fichu sourire, je crois bien que Paolo était le seul à m'avoir dit de ne pas sourire, qu'il était le seul à voir au delà des apparences. J'avais eu mon brevet, comme beaucoup d'élèves de mon collège, j'appelais donc ma mère pour le lui dire, mais sans réponse. Elle devait travailler, tout simplement. Nous avons préférez rentrer à la maison, pour annoncer à ma mère la bonne nouvelle, mais elle ne le saura jamais.

Ouvrant la porte de la maison, une odeur horrible était présente. Il y avait une impression de chaleur, je me souviens encore que j'avais mis un mouchoir sur ma bouche et mon nez, c'était insoutenable. Mais... Une vision d'horreur apparu. Sa mère, par terre, tenant une lettre à la main, dans une marre de sang. Maman. Qui a fait ça ? Avec Paolo, nous avions décidez de la faire évacuer de la maison, mais lui qui n'était pas venu me voir à ma naissance, à mes premiers pas, durant toute ma vie absent apparu. Voici les seules paroles qu'il me dit, froidement :

« Toshiro, mon fils. Tu as obtenu un pouvoir que je convoite, tu dois mourir, comme ta mère. »

Il se tourna vers l'interrupteur et alluma simplement la lumière. Toute la cuisine prit feu, l'odeur et l'impression de chaleur, c'était du gaz ? De toute façon, il était trop tard. Paolo me prit par la main, me tira hors de la maison, alors que je m'agrippais au cadavre de ma mère que j'aimais plus que tout. Mon père avait envoyé ses sbires derrière la maison, mais avec mon don de l'imagination, je créa un tunnel souterrain qui nous avaient donné l'occasion de fuir à mon frère et moi. Je pleurais. Avec du recul je me disais que j'avais eu une vie paisible, je ne me souviens même pas de la dernière fois où j'avais pleuré. Mais ma mère est morte, et ça, je ne pourrais jamais le ramener en arrière. Paolo devait me comprendre lui... Il me disait de foncer tête baisser, autant tout de suite que pour l'avenir. Après être arrivé à l'extérieur de la ville grâce à ce tunnel, Paolo me lit la lettre de ma mère :

« Mon chérie. Ta maman t'aime et t'aimera toujours. J'ai des problèmes avec ton père Toshiro, il va me tuer car il a connu l’existence de tes pouvoirs, je ne sais comment. Dans cette lettre, je te dirais seulement une chose : quitte le pays. Il y a un bateau qui va prendre tous les détenteurs de pouvoir et les faire évacuer. Quitte tout, et ton père est aussi le père de Paolo, donc fais attention. Adieu. »

Comment ? Paolo partageait le même père que moi ? Comment... C'est impossible. Je séchais mes larmes, et mon frère, celui qui avait le même sang que le mien me dit ceci, après, je ne l'ai plus jamais revu.

« Toshiro. Je détiens toute la vérité. Je suis ton frère, et aussi l'assassin de ta mère. Je voulais vivre normalement, pas dans un taudis, partager la chambre de mon frère, avoir une belle maison, de beaux vêtements, regarde ta mère qui était tout le temps habillé en blanc ? Honteux. Ton père, un détenteur de génie, m'a payé pour te capturer, mais fuis. Je ne peux pas le faire, excuse moi. »

Je ne peux pas vous raconter la suite, il m'avait endormi avec du chlorophylle. Maintenant, je suis monté dans le bateau, sans aucune honte d'être détenteur, et je te tuerais, Paolo. Et ton père y passera aussi.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cholan Kôzuki

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 22
Logement : La où je peut embêter le monde.

MessageSujet: Re: Toshiro.   Lun 2 Juin - 15:07

Et bien pour ma part je pense que tu est .... validé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toshiro.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation: Toshiro Abarai XIII
» Présentation de Hitsugaya Toshiro
» Xaverso Lee [Aventurier]
» Toshiro Histugaya
» Journée de congé [Pv : La jolie Toshiro~]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resortlife : Sadame no Sentaku  :: Tout a un commencement :: Identité-
Sauter vers: