Déjouer son sort a des conséquences.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Rencontre.   Lun 25 Fév - 2:08

Énervée par les filles de ma classe, je me dirigea avec hâte vers les
toilettes, je n'en pouvais plus, j'allais craquer. Je les détestaient,
je détestait le fait qu'elle critique tous le monde dans leur dos. Le
fait qu'elle me parle si gentillement alors que au fond elle me déteste.
Ce n'était pas la première fois, que je rencontrer ce genre de personne
totalement hyprocrite et pourtant. C'est comme si à chaque fois c'était
pire, comme si à chaque fois tous le monde me trouvait bizarre.
J'allais fondre en larme, il fallait que je me depeche d'atteindre les
toillettes avant que quelqu'un me voit. Heureusement les couloirs
étaient vides, pour une fois, c'est rare de ne pas avoir une troupe de
mouton, bruyant et ayant l'intelligence d'un huitre, m’enfin ça c'est
une autre affaire. Je disais donc que les couloirs étaient vides enfin
c'est ce que je croyais. En tournant je percutais alors quelqu'un
c'était une fille un peu plus âgée que moi il me semble, même si elle
était assez petite. Elle avait des longs cheveux noirs attaché en
chignon. Je me leva très vite, je savais que je n'allai pas tenir
longtemps avant d'éclaté en sanglot. Alors je partit sans prendre le
temps de lui demander pardon, ni si ça allait et puis de toute façon ce
n'était pas mon genre de m' intéresser aux autres. Et puis si ça trouve c'était le même genre de fille que celle de ma classe, hypocrite et égoïste.
Oh et puis merde je n'ai pas à me justifier, si je n'ai pas envie de
demander pardon je ne le fais pas, point. Je traversa le couloir en
trombe, puis, arrivé au toilette j'entendis une voix pleine de reproche,
je me retourna alors. La fille que je venais de bousculer vint me voir
et elle n'avait pas l'air contente du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mar 26 Fév - 0:01

C'était vraiment une sale journée. Plus je passais de temps dans ce lycée, plus je le détestais. Et plus je le détestais, plus je détestais cette ile et me détestais aussi d'être venue sur cette fichue ile. La maison me manquait... Mon chien me manquait... Night ou es-tu... ?

Plongée dans mes pensées, je parcourais les couloirs maintenant vides de l'établissement –chose rare il faut le préciser- et, en tournant, me fit percutée par une jeune fille plus petite de taille que moi et aux longs cheveux noirs. Elle se leva à toute vitesse et s'en alla sans même s'excuser ni rien. Ce fut la goutte de trop pour la journée. J'avais supporté les poufs de ma classe et leurs sales regards parce que leur arrogant et imbécile d’idole me tournait autour sans que je sache pourquoi d’ailleurs, j'avais aussi supporter la honte que me faisait subir les profs en insistant pour que je me présente à chaque début de cours, les regards des autres élèves dans les couloirs et à la cantine, qu’ils portent sur la "petite nouvelle du lycée" et maintenant il faut que je supporte une petite gamine insolente sans rien dire ? C'était hors de question. Je me levais à mon tour et la suivit jusqu'au toilette en fulminant.

- Les excuses quand on bouscule les gens n'existent pas que pour faire jolies tu sais ? Les conventions sociales c’est bien beaux mais ils sont surtout là pour qu’on les utilise et tu n’en as pas dispensé. Et de préférence avec sincérité. Tu étais en tort et je n’allais pas te manger si tu t’étais excu...
Je continuais à parler jusqu’à ce que je remarque quelque chose qui me stoppa : elle avait les larmes aux yeux.

_________________
« Ne jamais donner tout son cœur » parce que, lorsqu'on le fait, on prend le risque de ne plus jamais pouvoir aimer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mar 26 Fév - 0:29

Quand j'entendis des remontrances je me retourna, essaya de prendre un air blasé et désinvolte chose plutôt difficile quand je ne voulais que m’effondrais. Malheureusement je crois que cette fois la technique n'avait pas marché, la jeune fille c'était arrêté net et me regardais avec compasion et pitié. Une pointe de surprise aussi je crois bien quoi qu'il en sois je me ressaisie assez vite et lui envoya une de mes répliques préférés.
"Quoi ta jamais vu une fille aux cheveux noirs, qui à 15 ans et qui est complétement taré?"
Sur ce j’éclatai de rire, pour essayer de cacher mon appréhension.Pas étonnant que les gens me trouvent complétement bizarre et taré si je le cris sur tous les toits et que je me comporte comme telle.
"Et puis en plus c'est pas MOI qui ta foncé dedans mais le contraire alors c'est bien beau de me faire la moral mais faudrait déjà te remettre en question, ma chère."
Maintenant elle me regardai avec un peu de colère, je souris, je préfère qu'on me déteste qu'on me pense fragile et qu'on est pitié de moi. On resta là, un petit moment à se regarder, bien sûr elle du me refaire des remontrances mais j'étais complétement perdu de mes pensés et de toute façon je m'en fichais. Et puis, à un moment, juste comme ça je sortis:
"Oh c'est trop mignon les chiens! J'ai toujours voulu en avoir un, mais mes pa.."
Je ne finis pas ma phrase consciente de l'ironie de la situation et vu la tête que faisait la jeune fille je crois que je n'aurais jamais du dire ça. Et je crois qu'il va vraiment falloir que j'arrête d'écouté ses voix dans ma tête. Enfin sa voix, à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mar 26 Fév - 21:05

Je m'attendais à tout sauf à ça. Cette fille avait tout d’abord paru comme une personne maladroite, puis comme une sale gamine insolente, pour ensuite paraitre comme une fille fragile et brisée qui me rappeler mon état a moi. Et là, d'une seconde à l'autre, elle parait être une sale garce qui ne vit que pour pourrir la vie des gens qui la croise. C’était étrange... Mais si on réfléchit bien c’est compréhensible. Elle a souffert et elle ne veut plus approcher les autres de peur de souffrir de nouveau. Cela se voit même à son regard quand on prend la peine de bien faire attention, elle a l’expression de quelqu’un qui a vécu les choses les plus horribles et qui en garde les traces. Elle a l’expression que j’ai depuis la mort de Night....
« -Oh c’est trop mignon les chiens ! J’ai toujours voulu en avoir un mais mes pa... »

Je relevais brusquement la tête. Pourquoi parlait-elle de chien ? Comment pouvait-elle savoir ? Il n’y avait personne qui était au courant ici, personne tout court, que ce soit ici ou ailleurs même.

« -Pourquoi tu dis ça ? Tu m’explique le rapport entre les chiens et le fait que tu ne sais pas t’excuser quand tu bouscule les gens dans les couloirs ? »

J’étais perdu. Je ne savais absolument pas ou elle voulait en venir et cela m’énervais de plus en plus, j’étais fatiguée, j’avais passé une sale journée, il fallait qu’on me rajoute ça ! Je commençais a légèrement m’énerver et sentis que le vent commençait à se lever. J’essayais donc de me calmer en respirant tout doucement afin de ne pas craquer et de ne pas faire de bêtises que je pourrais regretter par la suite.


Dernière édition par Hanna Silverstone le Mer 27 Fév - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 0:29

Zut, je ne savais absolument pas quoi répondre à ça, mais quesqu'il m'avait pris, et puis cette fille avait l'air, hum, bizarre? Non différente, différente des autres filles de ma classe, différente de ces filles maquillés et ne s'intéressant à rien d'autre que la couleur de leur vernis. Ce genre de personne dénué d'interêt.Totalement égoïste et hypocrite. Mais j'avais une réputation à tenir et je ne voulais pas prendre la peine de souffrir.
" Non il y en a pas, c'était pour voir si tu suivais la conversation t'a l'air tellement perdu dans tes pensés? Tu penses à quoi à un chien? Attends laisse moi essayer de deviner, hum. Tu l'a amené dans un resto chinois et il te l'ont servis! Ah c'est trop trop bon le petit chien fris"
Son visage se décomposa alors, ses points se serrèrent ,ses cheveux noirs retombé sur, ses yeux elle semblait si triste, si désespérer. Je savais qu'elle voulait me frapper, me faire mal comme elle à eu mal, elle voulait me voir souffrir, voir me tuer pour ces paroles infâmes que j'avais prononcées, je m'en voulais, j'avais envie de m'écrouler, de lui demander pardon. Mais, non mon égo me l'interdisait, ma fierté aussi. Alors, je souris et éclata d'un rire provocateur qu'avais les filles de ma classe. Là, je l'avais poussé à bout et je n'étais ni fière ni heureuse. Dans ma tête je lui demandé juste pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 9:08

-« Non il n’y en a pas, c’était pour voir si tu suivais la conversation, t’as l’air tellement perdus dans tes pensées ? Tu penses à quoi, à un chien ? Attends laisse-moi deviner, hum. Tu l’as amené dans un resto chinois et ils te l’ont servi ! Ah c’est trop bon le petit chien fris. »

Là c’était la parole de trop. Je me suis décomposer, manquant de m’effondrer sous la douleur qu’elle venait de provoquer. On avait pas le droit de dire de telles horreurs, surtout quand on ne connaissait pas la personne et donc qu’on ne savait pas ce qu’elle avait vécu. Je baissais la tête en serrant les poings, mon visage cacher par mes cheveux afin de me calmer mais le vent se leva de nouveau malgré, contrôlé par mes sentiments. Je devais me ressaisir et me calmer afin de ne pas créer de plus gros problèmes dès mon premier jour. J’en avais eu assez pour la journée avec ce qui c’était passer plus tôt et j’avais déjà du mal à totalement contrôler mon pouvoir, surtout l’élément du vent qui semblait n’obéir qu’à mes sentiments et non à ma raison, donc il ne fallait pas qu’il se déclenche maintenant et surtout à l’intérieur d’un bâtiment. Mais elle m’avait blessée. Elle m’avait fait mal et cela sans aucune raison. Pourquoi ? Je comprends que l’on ne veuille pas souffrir mais ce que je ne comprends pas c’est qu’on puisse infliger aux autres, ce qu’on ne veut pas qu’il nous inflige. C’est injuste. .. Je respirais doucement et me fit passer les premières paroles de Rubik’s Cube d’Athlete dans la tête afin de rester calme. Le vent fini par retomber et je desserrer un peu les poings. Puis je levais la tête et lui lança un regard de glace.

« -Non il s’est pris un couteau dans le flanc pour pouvoir me sauver la vie. »

A l’expression surprise qu’elle eut, elle ne s’attendait pas à ce que je lui réponde et encore moins cela.


Dernière édition par Hanna Silverstone le Mer 27 Fév - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 17:20

Je sentis le vent se levée, comme si elle le contrôlait, j'allai fouillé son esprit pour voir si elle disait vrai quand le vent se calma et qu'elle releva sa tête te déclara:
« -Non il s’est pris un couteau dans le flanc pour pouvoir me sauver la vie. »
Mon visage tressailli, j'avais été injuste ce n'est pas parce que je vais mal que je dois le faire payer à tout le monde.Mais je ne pouvais pas faire marche arrière pas là maintenant, je serais passer pour quoi.
Alors je ferma les poings, serra les dents et réfléchis en peu de temps pour lui lancé une attaque qui ne resterais pas impunis. Certes, je suis infecte, horrible, monstrueuse, mais il faut que je paye pour ce que j'ai fais, et le seul moyen c'est qu'elle me frappe ou du moins qu'elle me fasse mal.
Alors je déclara ceci avec un petit sourire:
"
Tu sais il y a pas à avoir honte, c'est pas grave si ta voulu un steak
et que ta mal coupé! Je suis sûr qu'il devait être
délicieux! C'était quoi un caniche? Ou un berger allemand? Il parait que les caniches sont tendre!!!!"
Alors là, je la vis en rage, mais surtout brisé, brisé comme je l'étais, au fond on se ressembler, mais elle avec un meilleur fond que le miens. Sa vengeance n'allait pas tarder et se n'est pas son visage qu'il me l'apprit. Non c'était le vent,l'air, son élément en moins de 10 secondes, j'avais affreusement froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 20:37

J’allais la tuer. Pas volontairement mais si elle continuait à me provoquer et à me briser, j’allais finir par perdre le contrôle et la tuer. Il fallait que je me contrôle mais ça faisait tellement mal... Elle avait pas le droit de m’infliger ça, je ne lui avais rien, je n’avais rien fait tout court ! Je ne connais personne ici et personne ne me connaissais. Elle souffrait certes, mais elle n’avait aucun droit de faire souffrir les autres par la même occasion. Chacun à ses blessures alors ce n’est pas la peine que les autres viennent en rajouter. Le vent recommença à se lever et devint de plus en plus froid jusqu’à devenir glacial. Mais comme c’était moi (enfin mes sentiments pour être plus précis) je ne ressentis presque rien car mon pouvoir ne pouvait se retourner contre moi (ne me demander pas comment je sais ça, je suis sûr que vous avez compris par vous-même...) et elle était donc la seule à avoir froid. Cela se voyait à ses lèvres qui devenaient de plus en plus bleus. Je me mis à paniquer, j’allais vraiment finir par la tuer. Je fouillais la pièce du regard afin de trouver une solution. Mon regard embrassa tout la pièce sans rien trouver pour finalement se poser sur la fenêtre. C’était risquer... Mais pas autant que la situation dans laquelle on était. Je rassemblais donc toute mon énergie et laissais le vent éclater, la projetant par la fenêtre. Je me sentis de nouveau reprendre le contrôle et fit en sorte d’amortir sa chute afin qu’elle ne soit pas blessée. Et, une fois qu’elle fut à terre, je me précipitais dehors afin d’aller voir les dégâts que j’avais causé. J’allais également devoir rembourser la fenêtre brisée...

_________________
« Ne jamais donner tout son cœur » parce que, lorsqu'on le fait, on prend le risque de ne plus jamais pouvoir aimer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 21:36

Peu à peu le froid s'empara de moi, je commenca à vraiment me geler, je sentais le froid devenir un poison, et me tuer peu à peu! C'était la première fois de ma vie que j'avais si froid. Je regardais celle a qui j'avais causer tant de mal, elle semblait ne faire qu'un avec le vent, d'ailleurs elle n'avait pas froid, cella se voyer. Je me préparai à mourir, je n'avais pas peur, je n'avais pas envie de vivre, je ne faisais que le mal de toute façon. Je croyais que le coup fatal m'allait être porté quand le vent se fit de plus en plus fort et que je me retrouva propulser par la fenêtre. Je traversa la vite, bam, le verre éclata sur moi, je croyais que c'était la fin quand je sentis quelque chose me retenir, c'était ce vent, ce vent meurtrier oui celui là même qui avait failli me tuer, m'enpecher de mourir, telle un nuage il amortit ma chute. Je sauta alors à terre, je saignais, de la joue, d'un peu partout mais je n'avais pas mal, j'étais remplie de regret tout simplement.

Le regret de ne pas avoir pu mourir.
Le regret d'avoir causé tant de mal autour moi.
J'étais désolée.

"Mais t'est conne ou quoi? POURQUOI? Bordel? Pourquoi tu ne m'a pas tuée, je ne méritais que ça! Si tu m'avais tué, je l'aurais retrouvée,si tu m'avais tué je ne souffrirai plus. Je te haie, toi et le reste du monde!!!! Toi plus que les autres, pourquoi, comment peux tu rester si calme, si gentille dans ce monde horrible. Comment peux tu rester de marbre alors que la personne à qui tu tenais le plus est morte? Comment fais tu pour ne pas en vouloir à la terre, pourquoi ne veux tu pas te venger de ce que la vie ta donné? BORDEL POURQUOI ES TU SI GENTILLE?"

Et là j'éclata aux sanglots, je ne supportais pas de pleurer, jamais, je me sentais si faible, si sensible, si fragile. C'est comme si on pouvait me briser d'un seul coup quand j'étais dans cette état. Je déteste être faible à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 27 Fév - 23:03

Je la regardais, ébahie. Donc j’avais bien raison quand je pensais que c’était une fille brisée comme moi et qui garde les cicatrises de ses blessures... Je fis la première et seule chose qui me vint à l’esprit : je l’ai pris dans mes bras. Au début, elle se débat afin de m’échapper mais je resserrer mon étreinte et la garda contre moi jusqu’à ce qu’elle cesse de se débattre et qu’elle se laisse aller contre moi. Je la berçais tout doucement afin qu’elle calme ses pleurs. A ce moment-là, je me rendis compte que j’étais également en pleurs. Je lui chuchotais a l’oreille :

-Je ne suis pas méchante parce que j’en suis incapable... Je laisse les autres me marcher dessus sans rien dire parce que je n’arrive pas à me relever... Etre gentil n’est pas forcement la bonne solution pour être heureux... On fait confiance aux gens, on s’attache à eux, on est la quoiqu’il arrive sans même réfléchir on fonce tête baissée quand ils en ont besoin. Et ensuite... Ensuite quand tu as le plus besoin d’eux, ils s’en vont... Ils t’abandonnent... Ils te laissent seules avec tes blessures et ta douleur... Alors oui je suis peut être gentille mais j’en souffre, tu ne peux pas savoir à quel point j’en souffre...

Je la serrais plus fort contre moi, éclatant en sanglots. Jamais je n’avais avoué cela a qui que ce soit. J’avais toujours tout intériorisé et je souffrais en silence. Je n’avais jamais réussis à m’ouvrir aux gens, j’avais un poids sur la poitrine qui me bloquait toujours et m’empêcher de m’exprimer. Mais en la voyant aussi briser que moi, ce s’est retirer et j’ai enfin pus dire à haute voix ce que je criais en moi pendant des années. J’avais enfin trouvé quelqu’un comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 28 Fév - 0:11

Voilà qu'elle me prends dans ses bras, je ne veux pas, je ne peux pas, être faible. Alors je me débat, puis je cesse de lutter à quoi bon, de toute façon.. De toute façon c'était finis, en plus d'être la fille zarbie j'allais être la fille pleurnicheuse. Peu à peu je me calma et la rage pris la place de la tristesse. J'écoutai sans un mot c'est parole, comme je la comprenais, j'étais comme elle mais elle était meilleure que moi. Je resta là un petit moment avec elle puis je déclara:
"Alors ne leur parle pas, ne te fais pas de faux amis, arrête d'être naïve et gentille à ce point, révolte toi! Bats, toi! Mais ne deviens pas comme moi. Quand les gens te parlent fait comme si de rien était adresse leur un gentil sourire et trace ta route, ne te retourne pas pour écouter leur méchanceté. Fais toi de vrais amis, protègent-les, aiment-les mais ne deviens pas comme moi. Je t'en supplie laisse moi croire que les personnes bien attentionnée existe encore."

Là, je m'enfuie en courant, je voulais partir de cette endroit pour toujours. Je voulais me reconstruire une nouvelle vie autre part, sans embrouille et en vivant une vie normale. Puis à mi-chemin du port je me dis que non, je ne pouvais laisser un être qui me ressemblais tellement alors, je retourna la voir. Elle était toujours là, alors je lui dis:
"T'es libre ce soir? Histoire qu'on prenne un vers quelque part et en fessant le concours de celle qui à eu la vie la plus pourris?"
Sur ce je rigola, m'adossa au mur et attendit la réponse de la jeune fille aux cheveux noirs, celle ci même qui me ressemblait tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 28 Fév - 13:34

Quand j’entendis ces mots, je l’a serra encore plus fort contre moi. Elle avait raison, je ne pouvais pas laisser les gens me détruire sans aucune raison. Je ne suis pas la personne parfaite, je suis pleine de défauts mais je sais que je ne mérite pas qu’on me fasse souffrir et encore moins que ce soit des personnes qui soit bien pire que moi. Je ne veux pas voir les gens souffrir autour de moi mais je ne veux pas souffrir non plus, je suis comme tout le monde, j’ai le droit à mon bonheur... Je ne suis méchante avec personne alors les gens ne devraient pas être méchants avec moi. Je ne les fais pas souffrir alors ils ne doivent pas me faire souffrir. Elle avait raison, je ne devais pas me laisser faire.
Je desserrais mon étreinte afin de pouvoir lui répondre en la regardant mais elle se dégagea et s’enfuit. Je la regardais, s’en aller, loin, et me sentis de nouveau totalement vide.... La pluie commença à tomber, reflétant mon chagrin. Je baissais la tête, mes cheveux glissant de mes épaules et me couvrant le visage, et je restais là, debout, les poings serrés, ne sachant quoi faire. J’étais de nouvelles seules... J’avais raison au final, les personnes à qui nous voulons nous raccrocher s’en vont au moment où on en a le plus besoin. Tant pis... Si je suis condamnée à rester seule, autant m’y habituer dès maintenant et à tout faire pour ne pas laisser les autres m’atteindre. Au moment où je bougeais, frigorifiée à cause de la pluie, j’entendis quelqu’un courir vers moi. Je relevais la tête et la vit. Elle était revenue. Pourquoi je ne sais pas, mais elle était de nouveau là.

« -T’es libre ce soit ? Histoire qu’on prenne un verre quelque part pour faire les coucous de celle qui a la vie la plus pourrie ? »

Sur ce, elle rigola en s’adossant a un mur pour attendre ma réponse. Je fus surprise qu’elle revienne et surtout qu’elle me demande cela et mis donc un temps avant de répondre avec un faible sourire.

« -Je crois qu’il y a une crêperie pas loin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 28 Fév - 16:01

Je souris, et partit en lui disant de me retrouver ce soir à la crêperie, ça tombe bien j'adore les crêpes. Ma mère m'en faisait, avant, quand j'étais petite... Quand elle était encore en vie.

-------------------------------------------------------------
Ellipse jusqu'au soir.
-------------------------------------------------------------

Comme je m'y attendais je retrouva la fille aux cheveux noirs, elle ne m'avait toujours pas dit mon prénom alors je me décida à fouiller dans son esprit, juste pour trouver son prénom et rien d'autre. Hannah, elle s’appelait Hannah. Je déclara alors en la prenant par le bras et en l’amenant à l'intérieur:
"Nutella, nature, sucre, confiture de fraise ou de myrtille? Avec chantilly ou sans? Tu commandes? J'en veux une au nutella avec de la chantilly, je vais nous réserver une table. Et au faite c'est moi qui invite, ta pété une vitre, c'est pas le moment de faire des folies!"
Je lui donna alors un billet de vingt euro, hurla de rire et commença à chercher une table. Finalement je t'en trouva une à coté de chauffage.! Depuis cette après-midi, depuis que j'avais failli mourir de froid je me rapprochais de la chaleur le plus possible et m’éloigner des fenêtres autant que possible. J'avais hâtes de savoir l'histoire d'Hannah, même si je pense qu'elle ne devait pas être très rigolote. La queue n'était pas longue et Hannah revins avec deux énormes crêpes. Elle me posa la mienne juste devant moi, un long silence s'installa. Bien décidé à en savoir plus sur cette mystérieuse fille je pris une bouché, reposa ma crêpe dans mon assiette. Regarda Hannah droit dans les yeux et dit:
"Alors Anna? Qui commence toi ou moi?"
Pour vu qu'elle se porte volontaire, je n'avais aucune envie de lui raconter ma vie, bordel, que m'avait il pris pour inviter quelqu'un au resto dans le but de mieux de connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna Silverstone

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 28 Fév - 18:08

Quand j’arrivais, je me mis a la chercher du regard. J’etais a l’heure et je pensais devoir attendre mais elle était déjà là-bas a m’attendre. J’eu a peine le temps de lui dire bonjour, qu’elle me prit par le bras et m’attira a l’interieur de la creperie.

«-Nutella, nature, sucre, confiture de fraise ou de myrtille ? Avec chantilly ou sans ? Tu commandes ? J’en veux une au nutella avec de la chantilly, je vais nous reserver une table. Et au faite c’est moi qui invite, t’as peter une vitre, ce n’est pas le moment de faire des folies ! »

Elle me donna un billet de 20 et s’en alla en riant. Je le suivis du regard en souriant, contente de la voir un peu heureuse. Je fis la queue et revint avec deux enormes crepes que je posais devant elle. Elle prit une bouchée, la reposa dans son assiette et me regarda dans les yeux en disant :

« - Alors Hannah ? Qui commence, toi ou moi ? »

Je fus d’abord etonnée qu’elle sache mon nom. Surtout que je ne savais pas le sien. Je lui demandais donc et elle me repondit qu’elle s’appelait Annie. Joli nom, j’aime beaucoup.

« - Eh bien Annie, je commence pendant que tu manges et ensuite ce sera ton tour. »

Elle hocha la tete et reprit une autre bouchée. Je me callais contre le dossier de ma chaise et debutais pour la toute premiere fois mon histoire... « Pour commencer, j’ai grandis dans une famille riche avec des parents qui n’etaient jamais là pour moi. Je vivais avec mon chien, Night, qui etais mon seul et unique ami. C’était le meilleur chien et ami qu’on puisse rever d’avoir... » Je fis une pause et me mordais la levre. Je ne devais pas pleurer. Je fermais les yeux un moment et les rouvrir, trouvant Annie qui attendait la suite patiemment. « A 15 ans, mon père a decidait de me marier a un jeune homme que je ne connaissais pas, un fils a un grand associer a lui. J’ai refuser, ne voulant absolument pas qu’on choisisse mon avenir a ma place et encore moins que ce soit des personnes qui ne me connaissaient a peine. J’ai donc refuser la demande de cet homme publiquement et, sans le vouloir, je l’ai humilier. Le soir meme, je suis descendus car j’avais faim et il était là, soul. Il m’a reprocher de lui avoir fait subir cela et, ivre qu’il était, il voulu me tuer. Mais c’est Night qui prit le coup a ma place... » Ma voix se brisa et je baissais la tete afin que personne ne me voit. Je fermais les yeux un long moment et sentis la main d’Annie se poser sur mon epaule.

« -Je crois deviner la suite. »

_________________
« Ne jamais donner tout son cœur » parce que, lorsqu'on le fait, on prend le risque de ne plus jamais pouvoir aimer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Reyes

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 28 Fév - 22:34

Elle me regarda avec étonnement, j'ai donc bien fais mon petite effet j'adore voir la tête des gens quand je dis quelque chose que je ne devrais pas connaitre. Elle me demanda mon prénom de je répondis, je pris une autre bouchée, elle me dis:
« - Eh bien Annie, je commence pendant que tu manges et ensuite ce sera ton tour. »
Je repris une autre bouchée en hochant la tête j'avais hâte de savoir ce qu'il c'était passé. Alors elle continua:
« Pour commencer, j’ai grandis dans une famille
riche avec des parents qui n’etaient jamais là pour moi. Je vivais avec
mon chien, Night, qui etais mon seul et unique ami. C’était le meilleur
chien et ami qu’on puisse rever d’avoir... »

Elle s'arrêta, cela se voyait c'était dur à raconter pour elle, tellement dur, comme je la comprends. Pendant un instant je croyais qu'elle aller fondre en larme mais elle se repris et continua.
« A 15 ans, mon père a decidait de me marier a un
jeune homme que je ne connaissais pas, un fils a un grand associer a
lui. J’ai refuser, ne voulant absolument pas qu’on choisisse mon avenir a
ma place et encore moins que ce soit des personnes qui ne me
connaissaient a peine. J’ai donc refuser la demande de cet homme
publiquement et, sans le vouloir, je l’ai humilier. Le soir meme, je
suis descendus car j’avais faim et il était là, soul. Il m’a reprocher
de lui avoir fait subir cela et, ivre qu’il était, il voulu me tuer.
Mais c’est Night qui prit le coup a ma place... »

Là sa voix se brisa, elle baissa la tête, je posa sa main sur son épaule, je la comprenais tellement.
"Je crois deviner la suite."
Déclarai-je.

Un petit moment s'écoula et elle voulu connaitre la mienne d'histoire. Je ne pouvais lui raconter c'était au dessus de ma force, je ne pouvais pas alors j’inventai un mensonge. Et puis elle avait tuée certes c'était un étranger alors que moi c'était mon propre père. Elle l'avait fait car elle n'avait pas le choix alors que moi..

"Je n'ai pas connu mes parents, je ne sais pas ce qu'il leur est arrivait tout ce que je sais c'est que j'ai grandis dans un orphelinat toute ma vie.Enfin jusqu'a mes 12 ans, à partir de là je fut élevé par un couple, et puis petit à petit le père à commencer à me frapper. Un jour il était vraiment en colère, il me balança dans l'escalier, alors, je couru jusqu'a la cuisine, chercha un couteau, et quand il voulu m'attraper je le lui planta dans le coeur."
Sur ce je commença à pleurer, sans tristesse, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resortlife : Sadame no Sentaku  :: L'Ile :: Autres lieux-
Sauter vers: